Critique une rencontre sophie marceau, "Une rencontre" : l'apocalypse filmique qui abîme la divine Sophie Marceau


Une bonne surprise qui aurait toutefois nécessité quelques ajouts pour rendre ses personnages encore plus touchants.

critique une rencontre sophie marceau

Dès leur première rencontre, elle lui retourne la tête, il lui retourne la tête. A l'écran, cela se traduit par un habile jeu de miroirs et de reflets.

Roger Do Minh En découvrant le thème de l'adultère au cinéma, Lisa Azuelos se lance dans un pari risqué : un improbable reboot de "La Femme d'à côté" à destination de la génération LOL. Porté par une mise en scène préhistorique, cette rom'com démantibulée traite de la passion amoureuse sur un ton hilare et décérébré qui fait plaisir à voir. Un long clip Tout commence par une rencontre lors d'un cocktail huppé : Sophie Marceau en maman célibataire trop cool et François Cluzet dans un rôle de Vincent Lindon lunaire à chemise blanche grand pénaliste marié et papa super génial font les foufous au milieu d'un parterre de snobs.

Le premier échange entre Sophie Marceau et François Cluzet a tout du coup foudre, mais la personne à laquelle chacun fait face n'est en réalité que l'image qu'ils renvoient et qu'ils désirent également voir dans leur interlocuteur. François Cluzet s'adresse à Sophie Marceau mais on ne la voit pas, on la voit dans un miroir. Sophie Marceau s'adresse à François Cluzet, mais on ne voit ici aussi que son reflet dans un miroir.

critique une rencontre sophie marceau

Lui est heureux en couple et elle, elle ne désire pas briser un mariage. De cette idée en découle un récit sur l'envisageable, le possible et le fantasmé d'une liaison entre eux, personnages à la droiture morale incontestable.

critique une rencontre sophie marceau rencontre pour celibataire exigeant

C'est ainsi que naît la dimension quantique du film, qui explore ce qu'il pourrait se passer si les deux protagonistes cédaient à leur critique une rencontre sophie marceau jeu de séduction. Mettant en scène le réel autant que l'imaginaire, Lisa Azuelos sème le trouble et la confusion. On ne reconnaît pas forcément de prime abord le vrai du faux, ou le vécu du divagué, mais l'on comprend vite que la finalité ne réside pas dans le discernement de la bonne temporalité du film, mais dans la perception mentale que se font les héros de leur relation.

Libre à chacun d'interpréter l'intrigue comme il l'entend, avec son propre bagage émotionnel. Emballé avec un savoir-faire indiscutable, le long-métrage est un régal technique. On apprécie également le très bon montage, souvent accompagné de morceaux musicaux pop qui participent presque à faire d'Une Rencontre une véritable comédie musicale.

rencontre femme remiremont

Avec ses acteurs critique une rencontre sophie marceau Sophie Marceau est irréprochable, Lisa Azuelos arrive à jouer avec beaucoup de justesse un personnage pas spécialement facile à interpréter, et François Cluzet est étonnant et irrésistible dans ce rôle à la Hugh Grant critique une rencontre sophie marceau pour paraphraser la réalisatriceUne Rencontre est une sympathique romance au ton doux-amer.

Le film aurait néanmoins peut-être pu être agrémenté de quelques ajouts, étant très court, afin de rendre ses personnages encore plus touchants un peu plus de comédie ou pour laisser un peu de place, bien qu'ils ne soient pas au centre du récit, à ses seconds rôles quand on a Alexandre Astier, autant le faire jouer. Avec ses bonnes idées de mise en scène, sa bonne humeur Lisa Azuelos évite les lieux communs inhérents au genre, ou les contourne avec intelligenceUne Rencontre a tout pour séduire.

Publié par Meryl Frezal le 23 avril à 10h