Rencontre fille kisangani


site de rencontre chretien serieux

Les affrontements se poursuivaient hier matin entre soldats rwandais et ougandais dans les rues de Kisangani nord-est club rencontre seniors nice la république démocratique du Congo.

Les combats à l'arme lourde, dans lesquels plusieurs centaines de soldats seraient engagés, ont commencé samedi soir autour de l'aéroport et se sont rapidement propagés dans la ville occupée de fait par deux armées étrangères.

Une cinquantaine de civils auraient été tués, selon une source diplomatique européenne à Kigali, alors que le bilan rencontre fille kisangani pertes militaires dans les deux camps reste inconnu.

Le Rwanda et l'Ouganda, partenaires de la rébellion qui rencontre fille kisangani depuis rencontre fille kisangani an contre le président Kabila, soutiennent chacun des factions rivales du principal mouvement rebelle congolais, le Rassemblement congolais pour la démocratie RCD.

Soeurs de la Doctrine Chrétienne

L'Ouganda appuie une faction dissidente du RCD, dirigée par l'ancien président du mouvement Ernest Wamba dia Wamba, évincé en mai dernier. La rivalité entre ces deux factions empêche la mise en oeuvre du cessez-le-feu, signé le 10 juillet à Lusaka par six pays belligérants.

Wamba dia Wamba revendique le droit de le parapher, ce que refuse Ilunga. A Kisangani, les deux parties se disputent également le contrôle de plusieurs bâtiments du centre-ville et de l'un des deux aéroports, où les deux armées disposent d'importantes positions défensives. Deux avions ougandais y seraient immobilisés depuis dimanche soir, selon une source militaire rwandaise.

Le Rwanda et l'Ouganda s'accusent mutuellement d'être à l'origine des combats.

femme cherchant à se marier à strasbourg

Aucun des principaux acteurs n'a pu livrer de bilan précis, mais un ministre de Kabila a affirmé que plusieurs blessés par balles étaient soignés dans des dispensaires de Kisangani. Le président rwandais, Pasteur Bizimungu, et son vice-président, Paul Kagamé, sont arrivés hier à Kampala, la capitale ougandaise, pour y rencontrer le chef de l'Etat, Rencontre fille kisangani Museveni, et tenter de trouver une solution politique au conflit.

Les luttes internes de la rébellion congolaise devraient être à l'ordre du jour rencontre fille kisangani la réunion.

rencontre fille kisangani site de rencontre numéro de téléphone

La nouvelle selon laquelle 40 religieuses franciscaines auraient été enlevées à Sola, près de Kongolo Nord-Katangadébut août, par des rebelles congolais et des soldats rwandais, a été démentie hier par Radio-Vatican. Elles auraient quitté leur lieu de travail pour des raisons de sécurité et seraient, depuis, revenues à Sola. Cette information avait été diffusée par la télévision de Kinshasa, qui avait aussi fait état du massacre de personnes, dans la région du Nord-Katanga, une nouvelle qui n'a pas été confirmée.

comment rencontrer un homme arabe